LA 57ÈME BIENNALE DE VENISE, UN RENDEZ-VOUS CULTUREL INCONTOURNABLE

par Anastasia Chevel

Rendez-vous incontournable des collectionneurs, des artistes et des professionnels d'art contemporain, la Biennale de Venise a inauguré sa 57ème édition le 13 mai dernier et se tiendra jusqu'au 26 novembre 2017. Retour sur les temps forts de cet événement riche en émotions et découvertes, qui vaut le détour.

Sculpture "Support" du sculpteur Lorenzo Quinn : des mains géantes émergent du Grand Canal pour sensibiliser le grand public aux changements climatiques.
Sculpture "Support" du sculpteur Lorenzo Quinn : des mains géantes émergent du Grand Canal pour sensibiliser le grand public aux changements climatiques.

VIVA ARTE VIVA : HONNEUR AUX ARTISTES INTERNATIONAUX

Cette année encore, la Biennale de Venise orchestrée par Christine Macel, conservatrice en chef du Centre Pompidou à Paris, et directrice artistique de cette 57ème édition, à concocté un programme fort en émotions et riche en surprises sur une note optimiste et une ode à la joie : Viva Arte Viva.

 

Avec une sélection de 800 oeuvres des années 1960 à nos jours, de près de 120 artistes émergents et reconnus et pas moins de 85 pays participant à l'événement articulé autour de neuf "trans-pavillons" présentant tour à tour des thématiques distinctes - en plus des 85 pavillons nationaux dédiés à chaque pays participant, et disséminés dans l'Arsenal, les Giardini et au coeur de la ville - la Biennale de Venise fait la part belle à l'art contemporain international dans toute sa diversité.

Chaque pavillon est un monde à part qui raconte une histoire et se découvre comme autant de scènes d'une pièce de théâtre. 

 

L'histoire s'ouvre sur le Pavillon des Artistes et des Livres, se poursuit dans les Pavillons des Joies et des Peurs, de Commun, de la Terre,  des Chamans et des Couleurs, avant de s'achever par le Pavillon des Temps et de l'Infini.

Ainsi entre autres chefs-d'oeuvres, le Pavillon des Couleurs met en lumière les fragiles sculptures de l'artiste Ecossaise Karla Black, et le Pavillon des Chamans accueille l'installation très spirituelle de l'artiste contemporain Brésilien Ernesto Nato.

"Un lieu sacré" (2017) de Ernesto Nato © Andrea Avezzu
"Un lieu sacré" (2017) de Ernesto Nato © Andrea Avezzu
«Presumption Prevails» (2017) de l'artiste Karla Black © Italo Rondinella
«Presumption Prevails» (2017) de l'artiste Karla Black © Italo Rondinella

DES SCULPTURES ET DES INSTALLATIONS SPECTACULAIRES

Parmi les temps forts de cette exposition, on notera la présence de sculptures géantes monumentales, notamment la sculpture "Support" réalisée par le sculpteur Lorenzo Quinn dont les mains géantes qui semblent soutenir l'hôtel Ca' Sagredo, sont un cri d'alarme sur les risques que représente le réchauffement climatique sur la ville de Venise. "The Horse Problem" la remarquable sculpture de l'artiste Argentine Claudia Fontes est également à découvrir, tout comme la représentation poétique du Système solaire de l'artiste Polonaise Alicia Kwade, ainsi que l'installation insolite et musicale de l'artiste plasticien Xavier Veilhan, qui représente cette année la France.

"The horse problem" (2017) de Claudia Fontes © Vincenzo Pinto
"The horse problem" (2017) de Claudia Fontes © Vincenzo Pinto
"Pars pro Toto" (2017) de Alicia Kwade © Vincenzo Pinto
"Pars pro Toto" (2017) de Alicia Kwade © Vincenzo Pinto
"Studio Venezia" (2017) de Xavier Neilhan © Giacomo Cosua
"Studio Venezia" (2017) de Xavier Neilhan © Giacomo Cosua

L'ART AU FÉMININ

Plus que jamais, cette année l'art contemporain se conjugue au féminin avec la participation remarquée de nombreuses femmes artistes, déjà reconnues internationalement pour leur talent artistique, ou émergeant sur la scène contemporaine mondiale.

 

Quarante-deux femmes - dont plus du tiers issues de pays de l'Amérique Latine, du Moyen-Orient, de l'Europe de l'Est et de la Russie -  ont ainsi été conviées à l'événement par Christine Macel, dont la plus jeune est la Philippine Katherine Nunez née en 1992 et âgée tout juste de 25 ans, à la plus âgée, la presque centenaire Anna Halprin âgée de 97 ans.

"In between the lines" (2017) de Katherine Nunez © Photo: Haupt & Binder
"In between the lines" (2017) de Katherine Nunez © Photo: Haupt & Binder
"Escalade au-delà d’un paysage chromatique" de Sheila Hicks © Andrea Avezzu
"Escalade au-delà d’un paysage chromatique" de Sheila Hicks © Andrea Avezzu

Écrire commentaire

Commentaires : 0